Économie

Akinwumi Adesina, patron de la BAD : état-major, alliés, VIP… Quels sont ses plus proches soutiens ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 octobre 2021 à 15:24

La garde rapprochée d’Akinwumi Adesina.

Réélu à l’unanimité pour un second mandat en août 2020, après une année difficile, le patron de la BAD dispose d’un état-major largement remanié et d’un réseau d’alliés épuré, mais peut-être plus solide.

GardeRapprochéeAdesina2-03

Akinwumi Adesina a entamé son deuxième mandat à la tête de la Banque africaine de développement (BAD) plus fort que jamais. Reconduit avec 100% des voix en août 2020, le Nigérian a d’autant plus savouré ce plébiscite qu’il est intervenu après une année compliquée, marquée par des accusations de mauvaise gouvernance.

Après avoir été blanchi puis réélu, il a mené une importante réorganisation de ses équipes au sein de la banque. Celle-ci, en première ligne dans la riposte aux conséquences économiques et sociales de la pandémie de Covid-19, doit concrétiser une augmentation de capital historique actée en 2019.

L’entourage recomposé du successeur de Donald Kaberuka traduit ces différents impératifs. L’état-major renouvelé est synonyme de nouveau souffle tout en maintenant l’équilibre entre actionnaires africains et étrangers de la banque.

Le cercle d’alliés, reposant sur d’anciennes amitiés et consolidé par les épreuves de l’an passé, assure la promotion de l’action de la BAD et de son président. Enfin, un « carré VIP » garantit soutien et visibilité à un patron aux grandes ambitions et très bon communicant.