Politique

Au Cameroun, une « transition générationnelle » allant son train de sénateur

Réservé aux abonnés | | Par - à Yaoundé
Mis à jour le 22 mars 2021 à 09h06
Lors de la prestation de serment des membres du Conseil constitutionnel au Cameroun en 2018 (illustration).

Lors de la prestation de serment des membres du Conseil constitutionnel au Cameroun en 2018 (illustration). © Jean Pierre Kepseu /Panapress/MaxPPP

Le président Paul Biya a maintenu sa confiance à Marcel Niat Njifenji, 86 ans, et Cavaye Yéguié Djibril, 81 ans, respectivement réélus à la tête du Sénat et de l’Assemblée nationale. Un choix qui questionne la volonté du chef de l’État camerounais de favoriser la « transition générationnelle » qu’il avait lui-même annoncée.  

Comme il est de tradition, c’est au secrétaire général du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) qu’a été confiée la tâche d’annoncer le choix des personnalités investies par le parti au pouvoir pour diriger les différentes chambres du Parlement au cours de cette année. Dans la salle de conférence du palais des Congrès où Jean Nkuete a successivement rencontré députés et sénateurs pour leur donner la consigne de vote, le suspense était brisé depuis longtemps. À tel point que certains élus n’ont tout simplement pas effectué le déplacement pour se rendre à cette séance de travail.

Car si, au cours de la semaine, le débat sur l’élection des présidents des deux chambres avait principalement tourné autour de la « transition générationnelle » évoquée par Paul Biya dans son discours à la jeunesse du 10 février dernier, suscitant l’espoir de voir des élus plus jeunes monter au perchoir, Jean Nkuete avait pris le soin de repréciser la pensée du président dans une interview accordée la veille au quotidien gouvernemental Cameroon Tribune.

Cavaye Yéguié Djibril, seul en lice

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte