Politique

Algérie : qui est le très discret général Benattou, nouveau « Monsieur défense et sécurité » de Tebboune ?

Réservé aux abonnés | | Par
Abdelmadjid Tebboune et Saïd Chengriha.

Abdelmadjid Tebboune et Saïd Chengriha. © Zebar

Limogé par le tandem Abdelaziz Bouteflika-Ahmed Gaïd Salah, le général-major rebondit grâce à Abdelmadjid Tebboune, qui l’a nommé le 18 mars conseiller chargé des affaires en lien avec la défense et la sécurité.

Ancien contrôleur général de l’armée, Boumediene Benattou prend la place du général-major Abdelaziz Medjahed. Ce dernier a occupé ce poste de février à septembre 2020, avant d’être installé comme directeur de l’Institut national des études et de stratégie globale (INESG).

Contrairement à Medjahed, qui est un bon client des médias, le nouveau conseiller du président Abdelmadjid Tebboune cultive plutôt la discrétion.

Proximité avec les médias

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte