Politique économique

Rwandair, en négociations finales avec Qatar Airways, reste « un catalyseur de l’économie rwandaise »

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 18 mars 2021 à 12h19
Le ministre rwandais des Finances, Uzziel Ndagijimana, à Kigali, le 13 juin 2019.

Le ministre rwandais des Finances, Uzziel Ndagijimana, à Kigali, le 13 juin 2019. © Rwandan finance and economic planning minister Uzziel Ndagijimana carries a briefcase containing the Government Budget documents for the 2019/20 fiscal year in Kigali, Rwanda June 13, 2019. © Jean Bizimana/REUTERS

Alors que le Rwanda s’apprête à doubler – de 100 à 200 millions de dollars – son aide au secteur privé face au Covid, l’industrie touristique se taille la part du lion.

Si l’impact du Covid-19 a été ressenti dans tous les secteurs, certains ont été plus durement touchés que d’autres. Le tourisme, en particulier, a été frappé de plein fouet, explique le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Uzziel Ndagijimana, dans un entretien accordé à The Africa Report/Jeune Afrique.

Or, il s’agit d’un secteur clé pour le Rwanda, dans lequel le gouvernement a massivement investi ces dernières années, finançant notamment la création du Centre des congrès de Kigali.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte