Diplomatie

Emmanuel Macron – Achille Mbembe : face-à-face attendu en juillet 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Emmanuel Macron et Achille Mbembe

Emmanuel Macron et Achille Mbembe © Photomontage : Photos : Francois Grivelet pour JA / Vincent Fournier pour JA

Sollicité par le président français pour accompagner une série de rencontres préalables à un grand débat sur les relations entre la France et l’Afrique, l’historien camerounais a obtenu la participation de nombreuses personnalités.

L’historien camerounais Achille Mbembe, qui avait fortement critiqué Emmanuel Macron après la parution d’une interview de ce dernier dans Jeune Afrique en novembre 2020, fera face au président français en juillet prochain, à Montpellier, lors d’un débat organisé dans le cadre du sommet Afrique-France.

Mukwege, Ngozi Adichie, Mabanckou…

Selon nos informations, dans un courrier daté du 8 février, le chef de l’État a demandé à ce spécialiste des questions postcoloniales d’accompagner une série de débats dans douze pays africains pour recueillir des propositions concrètes afin de réformer les relations entre le continent et l’Hexagone. Et ce sont les propositions ainsi recueillies qui seront débattues à Montpellier.

Pour mener à bien sa mission, le Camerounais a sollicité plusieurs personnalités africaines issues de la diaspora ou vivant sur le continent. Le Congolais Denis Mukwege, prix Nobel de la paix en 2018, l’architecte britannique d’origine ghanéenne David Adjaye, les économistes Vera Songwe (Cameroun) et Kako Nubukpo (Togo), mais aussi le philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne participeront ainsi au débat avec Emmanuel Macron.

Ont également été retenus pour participer à ce « comité Achille Mbembe » l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie, le Congolais Alain Mabanckou, le Sénégalais Mbougar Sarr, la commissaire d’exposition d’origine camerounaise Koyo Kouoh, ainsi que l’avocate sud-africaine Thuli Madonsela. Les historiens Pap Ndiaye et Leyla Dakhli, de même que Lori-Anne Theroux, la directrice de l’Institute for Security Studies (ISS), basé au Sénégal, complètent la liste.

 

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer