Finance

Congo : un prêt validé par le FMI pour sauver les retraites

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 15 mars 2021 à 15h14
CHU de Brazzaville

CHU de Brazzaville © Baudouin Mouanda pour JA

Un prêt de 200 milliards de F CFA a été accordé par un pool bancaire à la Caisse nationale de sécurité sociale. Quarante-cinq mille retraités vont enfin pouvoir toucher leur pension.

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient de signer un prêt syndiqué de 200 milliards de F CFA (305 millions d’euros) avec un pool bancaire pour assurer le règlement des pensions des retraites du secteur privé et parapublic. Un soulagement pour Evariste Ondongo, le directeur général de la CNSS, car depuis 1997 les retraités congolais peinent à toucher leur pension.

La crise pétrolière et la pandémie de Covid-19 ont eu de lourdes conséquences sur les revenus du Congo et plongé le pays dans la récession. Pour la seule année 2020, l’État cumulait des arriérés de cotisation estimés à 49 milliards de F CFA.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte