Dossier

Cet article est issu du dossier «Décès d’Hamed Bakayoko : la Côte d’Ivoire face à la disparition d’« Hambak »»

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko transféré en Allemagne

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 08 mars 2021 à 15h39
Hamed Bakayoko, le Premier ministre ivoirien, est décédé le 10 mars 2021.

Hamed Bakayoko, le Premier ministre ivoirien, est décédé le 10 mars 2021. © Bruno Lévy, pour JA.

Soigné depuis début mars à l’Hôpital américain de Paris, le Premier ministre ivoirien, dont l’état de santé s’est détérioré, a été admis dans un établissement de Fribourg, en Allemagne.

Hospitalisé depuis le début du mois de mars à l’Hôpital américain de Paris, le Premier ministre ivoirien a été transféré à Fribourg, en Allemagne, dans la matinée du 6 mars.

L’état de santé d’Hamed Bakayoko, 56 ans, s’est brusquement dégradé ces derniers jours.

Le 4 mars, sa famille avait déjà envisagé un transfert en Turquie, mais l’option avait finalement été abandonnée.

Covid-19 et paludisme

Hamed Bakayoko avait été évacué en France le 18 février. Ces derniers mois, il avait contracté le Covid-19 à deux reprises et souffert d’une grosse crise de paludisme – épisodes auxquels il attribuait son état de fatigue. Lors d’un premier séjour à Paris, fin janvier, il avait effectué une batterie de tests médicaux à l’Hôpital américain sans qu’aucun diagnostic précis ne soit communiqué.

De passage dans la capitale française début mars, Alassane Ouattara s’était rendu au chevet de son Premier ministre. Le 3 mars, lors d’un dîner avec son homologue Emmanuel Macron à l’Élysée, le président ivoirien s’était dit préoccupé par son état de santé.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer