Culture

Ousmane Sow rend hommage aux immigrés

Par
Mis à jour le 13 mai 2008 à 13:16

Le 30 mai à 18 heures, le maire de Genève, Patrice Mugny, inaugurera devant la gare de la cité suisse une statue en bronze signée Ousmane Sow. L’oeuvre réalisée au Sénégal et coulée aux Fonderies Coubertin (France) mesure 1,80 m et représente une personne assise. « C’est magnifique, d’une dignité absolue », précise Marina Sevastopoulo, chargée de mission auprès du maire. Cette « dignité » était spécifiquement mentionnée dans le cahier des charges de la commande passée à Ousmane Sow. Intitulée L’Immigré, la sculpture se veut un hommage aux travailleurs étrangers et aux sans-papiers – ces derniers étant plus de 10 000 à Genève. Elle a été payée aux alentours de 400 000 francs suisses (environ 246 000 euros). Aux élus qui critiquent cette dépense, la mairie répond qu’il s’agit « d’un acte symbolique dans un lieu public, qui permettra de susciter une prise de conscience à long terme ».