Banque de développement

Banque mondiale : le Sénégalais Makhtar Diop, nouveau patron de IFC

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 20 février 2021 à 19h20
Makhtar Diop, en 2015.

Makhtar Diop, en 2015. © Bruno Levy pour JA

L’actuel vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures a été choisi pour succéder au Français Philippe Le Houérou à la tête de l’institution internationale, a appris Jeune Afrique.

Mis à jour suite à la confirmation officielle de la désignation de Makhtar Diop, plusieurs heures après son annonce exclusive par Jeune Afrique.

Il devrait donc bien s’agir d’un Africain ! Selon plusieurs sources concordantes, le comité de sélection, présidé par l’Indonésienne Mari Pangestu, et chargé d’évaluer les candidats pour prendre les rênes de l’IFC, filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, a rendu son verdict.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte