Politique

RDC : Moïse Katumbi a-t-il refusé le poste de Premier ministre ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 13 février 2021 à 11:50

Moise Katumbi, à Bruxelles, en mai 2019.

Félix Tshisekedi s’apprête à nommer un nouveau Premier ministre pour remplacer Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui a démissionné fin janvier. Selon l’entourage du président congolais, le poste a été proposé à Moïse Katumbi.

Près de deux semaines après que le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a été poussé à la démission, la nomination de son successeur est imminente. Selon nos informations, le nom du futur chef du gouvernement devrait être dévoilé dans les prochains jours, voire au cours du week-end.

Si plusieurs noms sont régulièrement cités, dont celui de Modeste Bahati Lukwebo, l’informateur qui avait été chargé par le président congolais d’identifier une nouvelle majorité parlementaire après sa rupture avec Joseph Kabila, Félix Tshisekedi a, ces derniers jours, voulu jouer la carte du Katanga.

Des conseillers chez Katumbi

Selon nos sources, le chef de l’État souhaitait confier la primature à Moïse Katumbi. Il a envoyé plusieurs conseillers de haut niveau à Lubumbashi cette semaine, lesquels étaient notamment chargés de discuter avec l’ancien gouverneur du Katanga.

Mais Moïse Katumbi a décliné la proposition, affirmant aux équipes de Tshisekedi, que le contexte politique actuel « ne se prêt[ait] pas » à sa nomination. Il a cependant réaffirmé sa volonté de demeurer au sein de l’Union sacrée et dit être favorable à l’idée que le poste revienne à une personnalité issue du grand Katanga.

Contactés par Jeune Afrique, les proches de Moïse Katumbi confirment qu’il a bien reçu les envoyés de Félix Tshisekedi et évoquent une réponse « stratégique ». Selon l’entourage de l’ancien gouverneur du Katanga, l’opposant souhaiterait en réalité échanger en tête-à-tête avec le président congolais sur cette question de la primature. Selon nos informations, Moïse Katumbi doit, sauf changement, se rendre à Kinshasa ce week-end pour rencontrer Félix Tshisekedi.

En attendant, les envoyés de Tshisekedi poursuivent leur tournée. Selon nos informations, ils ont aussi rencontré l’ancien président Joseph Kabila, à l’occasion de leur passage dans le Haut-Katanga.