Diplomatie

Unesco : la cheffe du bureau de Rabat suspendue

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 11 février 2021 à 23h15
Golda el-Khoury est la représentante de l’Unesco pour le Maghreb à Rabat depuis 2018.

Golda el-Khoury est la représentante de l’Unesco pour le Maghreb à Rabat depuis 2018. © Unesco

La représentante de l’Unesco pour le Maghreb, la Libanaise Golda el-Khoury, a été mise en cause pour son management et écartée de son poste de directrice du bureau de Rabat après des propos jugés déplacés à l’égard de l’équipe marocaine.

Selon nos informations, quatre employés marocains ont porté plainte en interne en juillet 2020, accusant Golda el-Khoury d’avoir mis en place une ambiance de travail « hostile ». Certains d’entre eux se seraient en effet vu traiter d’ « incultes » ou encore d’ « incapables ».

Fronde

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3097 ok 600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte