Politique

Législatives en Côte d’Ivoire : quand le RHDP sort les grands moyens

Réservé aux abonnés | | Par
Adama Bictogo, le secrétaire exécutif et chef d’orchestre du RHDP, lors d’un meeting à Abidjan, le 9 juillet 2020.

Adama Bictogo, le secrétaire exécutif et chef d’orchestre du RHDP, lors d'un meeting à Abidjan, le 9 juillet 2020. © Luc Gnago/REUTERS

Alors que l’opposition ira aux législatives du 6 mars en ordre dispersé, Alassane Ouattara mise sur un bataillon de candidats-ministres pour obtenir la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Nul doute qu’il doit être pressé de passer à autre chose. Réélu pour un troisième mandat avec plus de 94% des suffrages le 31 octobre, à l’issue d’un scrutin boycotté par une large partie de l’opposition et marqué par des violences, Alassane Ouattara voit probablement dans les législatives du 6 mars l’occasion de clore le chapitre d’une séquence électorale tendue qui a suscité nombre de critiques, y compris à l’étranger.

D’autant que, cette fois-ci, ses opposants – Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo en tête – ont accepté de jouer le jeu des urnes. « C’est déjà une grande victoire pour le président, se félicite un de ses intimes. Pour la première fois depuis bien longtemps, les principaux partis politiques du pays participent à une même élection. »

Pour le président, il n’en reste pas moins obligatoire de confirmer sa victoire à la présidentielle. Impossible de mener à bien son programme sans avoir les mains libres à l’Assemblée nationale. Il ambitionne donc d’obtenir une majorité absolue, soit plus de 128 députés sur les 255 que compte l’hémicycle. Son parti, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), en compte aujourd’hui 148. L’objectif est donc d’en obtenir au moins autant, voire plus. « Si nous parvenions à obtenir 65% des voix [soit 165 sièges], ce serait bien », glisse un cadre du parti.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

3098_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte