Économie

Congo : Pointe-Noire touchée… mais pas coulée

Réservé aux abonnés | | Par - Envoyé spécial à Pointe-Noire
Si quelques chantiers continuent d’avancer à Brazzaville, le secteur du BTP est au point mort à Pointe-Noire.

Si quelques chantiers continuent d’avancer à Brazzaville, le secteur du BTP est au point mort à Pointe-Noire. © Antonin Borgeaud pour JA

Entre la chute des cours du brut et le Covid-19, la capitale économique congolaise a perdu des points de croissance et des emplois, notamment dans le secteur des hydrocarbures. Mais les activités portuaires devraient permettre de garder le cap.

Au Congo, quand Pointe-Noire tousse, c’est toute l’économie du pays qui s’enrhume. Déjà sérieusement encrassé depuis 2014 et la crise provoquée par la chute des cours du pétrole, le poumon économique du Congo a été grippé par la pandémie en 2020. Et le ralentissement est plus visible encore au bord de l’Atlantique que partout ailleurs dans le pays.

Si quelques chantiers continuent d’avancer à Brazzaville, le secteur du BTP est au point mort à Pointe-Noire. Le seul le projet en cours est celui du nouveau siège du Port autonome (PAPN), qui doit être livré dans les semaines à venir, dix ans après son lancement. Un édifice de prestige en forme de navire de verre loin de faire l’unanimité en cette période compliquée, y compris auprès du million de Ponténégrins.

« Dans la foulée du départ des expatriés des compagnies pétrolières, la ville a perdu 50 000 emplois ces cinq dernières années », constate Sylvestre Didier Mavouenzela, le président de la Chambre de commerce et d’industrie locale.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte