Santé

Algérie : lancement de la campagne de vaccination contre le Covid

| Par Jeune Afrique avec AFP
Mis à jour le 01 février 2021 à 13h02
Un personnel soignant prépare une seringue avec le vaccin Sputnik-V contre le Covid-19 dans un centre de vaccination à Blida, au sud d’Alger, samedi 30 janvier 2021.

Un personnel soignant prépare une seringue avec le vaccin Sputnik-V contre le Covid-19 dans un centre de vaccination à Blida, au sud d'Alger, samedi 30 janvier 2021. © AP Photo/Fateh Guidoum)/XTC105/21030433364496//2101301304

Les premières doses du vaccin russe Spoutnik V sont arrivées le 29 janvier dans le pays, qui a commencé à vacciner sa population samedi.

Le coup d’envoi de cette campagne a été donné dans une polyclinique de cette wilaya (préfecture), durement éprouvée par l’épidémie de coronavirus.

La vaccination doit être accessible en priorité au personnel médical, aux personnes âgées ainsi qu’aux patients atteints de maladies chroniques, avant de s’étendre dès dimanche aux personnels de sécurité et de la Protection civile, secteur de l’enseignement, imams, responsables politiques et journalistes.

Quelque 8.000 centre de santé répartis à travers le pays sont mobilisés.

Spoutnik V

Les premières doses du vaccin Spoutnik V sont arrivées vendredi en Algérie. Le nombre de doses livrées n’a pas été précisé.

Fin décembre, Alger avait annoncé avoir commandé à son allié russe 500.000 doses de vaccin.

Le pays va également réceptionner dimanche les premières doses du vaccin britannique AstraZeneca/oxford, selon le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Ammar Belhimer.

L’Algérie recevra un autre lot de vaccins anti-Covid-19 de Chine et d’Inde, ainsi que d’autres pays, a-t-il précisé.

Confinement partiel

Le nombre de contaminations au Covid-19 approche officiellement les 107.000 cas en Algérie, dont près de 2.900 décès, selon le dernier bilan officiel.

Le gouvernement a décidé samedi de reconduire pour 15 jours le « confinement partiel à domicile » de 20 heures à 05 heures dans 19 des 48 préfectures du pays, selon un communiqué officiel. Jusqu’ici, 29 préfectures étaient soumises à ce couvre-feu.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer