Économie

Pierre Castel : qui fait fructifier les affaires du roi de la bière en Afrique ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 25 février 2021 à 16h31
Pierre Castel et ses fidèles.

Pierre Castel et ses fidèles. © JA

Sherpa dans les palais présidentiels, figure de la communauté française ou encore fin connaisseur du continent… Le patron du groupe Castel, numéro deux de la bière en Afrique, s’est entouré d’une influente garde rapprochée.

GardeRapprochéeCasteltransparent-02

D’un pays à l’autre, le groupe Castel, leader français de la distribution de vins, de bières et de boissons gazeuses, fait face à une concurrence féroce. Mais Pierre Castel a su prospérer en Afrique, où il détient plus d’une quarantaine de brasseries à travers sa filiale, Brasseries et glacières internationales (BGI). Numéro un au Cameroun sur la production et la commercialisation de bières et de boissons gazeuses non alcoolisées avec plus de 70% de parts de marché, il en détient 80% en Angola, sept usines brassant, entre autres, la Cuca. Il a également longtemps régné en maître absolu en Côte d’Ivoire, captant jusqu’à 90% du marché de la bière.

Ce patron de 94 ans, originaire de Berson près de Bordeaux, arpente encore ses vignobles au volant de sa voiture, et dirige l’ancienne petite entreprise familiale (Castel Frères) en privilégiant les liens de confiance. Ses parents, à l’instar de ses neveux et nièces, ou même de ses gendres comme Fabrice Bonatti, directeur général de la Société des brasseries du Gabon (Sobraga), sont omniprésents dans ses affaires. La fortune familiale a été estimée par Challenges, dans le classement 2017 des fortunes de France, à 11,5 milliards d’euros. Voici ceux qui l’aident à la faire fructifier.

GardeRapprochéeCastel-04

 

L’ancien troisième adjoint au maire de Bordeaux – lorsque ce dernier était le Premier ministre Alain Juppé – chargé des partenariats avec l’Afrique et la francophonie, ainsi que du quartier Bordeaux Maritime, est l’un des fondateurs en 2017 du Fonds Pierre Castel. Cette structure a pour objectif d’accompagner les projets des jeunes entrepreneurs africains dans les secteurs de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.

Elle a été lancée en s’inspirant de l’expérience de ce Français d’origine camerounaise au sein du Club Bordeaux-Cameroun-France qu’il a créé et, notamment, de son programme de parrainage de jeunes entrepreneurs africains. Fondateur des Journées nationales des diasporas africaines qui se réunissent annuellement à Bordeaux depuis 2013, Pierre de Gaétan Njikam, qui fut également le co-président du sommet Afrique-France 2020 (avant que cet événement ne soit reporté en raison de l’épidémie de Covid-19), travaille à faire du groupe une entreprise citoyenne.

Le Fonds Pierre Castel et les universités d’Agronomie de Bordeaux, Dschang au Cameroun et Yamoussoukro en Côte d’ivoire, ont signé le 18 Janvier 2021 un accord de création d’une Chaire Pierre Castel, ayant vocation à soutenir des projets liés à la production de produits et services liés à l’alimentation.

GardeRapprochéeCastel-05

Fils de général et petit-fils de maréchal de France, Emmanuel de Tailly a été nommé directeur général de la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC) le 7 décembre 2016. Ce Breton apprécié des autorités camerounaises pour sa simplicité est aussi un pilier du Gicam (Groupement inter-patronal du Cameroun), dont il est l’un des vice-présidents. Il est aussi, dans ce pays, l’une des figures de proue de la communauté des affaires des ressortissants français.

De Tailly travaille à consolider la diversification des investissements du groupe dans l’agro-industrie. Avant sa nomination, il a occupé les postes de Directeur général des Brasseries du Tchad, du Togo, de la RDC. Il a également officié en tant que directeur régional Océan Indien et PDG adjoint des Brasseries Star à Madagascar.GardeRapprochéeCasteltransparent-07

Le neveu de Pierre Castel est aussi son sherpa dans les palais présidentiels. Au début de 2020, c’est lui que le fondateur du groupe a envoyé au Cameroun afin de tenter d’apaiser les tensions consécutives au redressement fiscal de 40 milliards de francs CFA (près de 61 millions d’euros), que le Fisc de ce pays avait imposé à la SABC.

Le fils de Pilar, la défunte sœur aînée de Pierre Castel, préside le conseil d’administration du groupe. En Afrique, il est l’une des personnalités les plus influentes parmi la trentaine des membres de la famille qui travaille au sein de la SABC. Il supervise les activités du groupe au Cameroun, au Maroc, au Gabon, en Côte d’ivoire ou encore en Tunisie.GardeRapprochéeCasteltransparent-03

Patron de la Société de limonaderies et de brasseries d’Afrique (Solibra), ce cadre maison passé par SABC ferraille sur un marché ivoirien boosté par la croissance économique du pays, mais devenu très concurrentiel.

Solibra, qui contrôlait 90 % du marché de la bière – dont 70 % avec la Bock et Number One – est bousculée depuis l’arrivée, fin 2016, de Heineken, qui a fondé Brassivoire en coentreprise avec le distributeur franco-japonais CFAO.GR Castel-06

Le tout puissant patron du marketing du groupe est diplômé de l’Inseec Business School (Paris), et de l’université Roosevelt, à Chicago. Il connaît le continent du Nord au Sud.

Accompagné de Jean-Claude Palu, c’est lui qui a représenté la société Brasseries internationales Holdings, filiale du groupe Castel, lorsque Pierre Castel a acquis en 2019 une partie du capital de l’algérien NCA Rouiba.

Martignac connaît surtout Madagascar, où il préside la filiale locale du groupe. La Société tananarivienne d’articles réfrigérés (Star) est en effet sa chasse gardée.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte