Politique

Union sacrée en RDC : qui planche sur les grandes nominations avec Jean-Marc Kabund-a-Kabund ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Jean-Marc Kabund-a-Kabund en septembre 2016.

Jean-Marc Kabund-a-Kabund en septembre 2016. © Gwenn Dubourthoumieu pour JA

En parallèle des discussions entamées entre Félix Tshisekedi, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Jean-Marc Kabund-a-Kabund, une task force est à pied d’œuvre autour du président intérimaire de l’UDPS. 

Selon nos informations, cette équipe informelle a été mise en place après la rupture de la coalition entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, le 6 décembre dernier. L’objectif était alors de collecter des signatures pour les pétitions lancées contre la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda.

Ticket pour l’Assemblée nationale

Elle avait d’abord été constituée autour du président intérimaire de  Jean Marc Kabund-a-Kabund, avec les députés nationaux Muhindo Nzangi, Christophe Lutundula (Ensemble pour le changement), Albert Fabrice Puela (ancien proche de Martin Fayulu) et Jean Pierre Lihau (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie).

Mais au lendemain de la déchéance du bureau de Mabunda, le 10 décembre, la task force a connu des dissensions lorsque la question de la succession de la présidente de l’Assemblée nationale s’est posée, ses membres ayant des étiquettes politiques différentes. Certains députés dépêchés par leurs familles politiques ont ainsi été remerciés par ces dernières, car jugés trop favorables à Tshisekedi.

Puis, d’autres ont rejoint l’équipe, à l’instar d’Adèle Kayinda (AFDC, de Modeste Bahati Lukwebo). La task force, qui a alors planché sur le choix de l’informateur, continue de travailler sur la sélection du ticket pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Et ses missions sont encore amenées à évoluer. Bien que des différends subsistent en son sein, d’autres députés nationaux, issus de familles politiques membres de l’Union sacrée, sont venus étoffer ses rangs.

Il s’agit notamment de Daniel Mbau (Mouvement de libération du Congo), Christian Mwando (Ensemble pour le changement), Léon Mubikayi (tous deux Union pour la démocratie et le progrès social), Tony Muaba, Patrick Muyaya (Parti lumumbiste unifié), Adrien Bokele (Front commun pour le Congo) ou encore Justin Dede Kodoro, Jean Claude Kibala et Mbata Mangu.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

3098_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte