Politique

[RDC, l’année de la rupture] Quand Kabila, isolé, tentait d’organiser la riposte

Réservé aux abonnés | | Par et
Mis à jour le 25 août 2021 à 18h02
Un portrait de Joseph Kabila brûlé par des partisans de Félix Tshisekedi, le 10 janvier 2019 à Kinshasa.

Un portrait de Joseph Kabila brûlé par des partisans de Félix Tshisekedi, le 10 janvier 2019 à Kinshasa. © HUGH KINSELLA CUNNINGHAM/EPA/MAXPPP

[3/5] « Jeune Afrique » vous fait revivre les grands moments d’une année clé pour le président Tshisekedi. Aujourd’hui, retour sur ces semaines durant lesquelles Joseph Kabila, acculé et retiré dans le Katanga, essayait de sortir sa coalition de l’ornière.

[Cet article a été initialement publié le 25 janvier 2021]

Retiré dans sa ferme de Kashamata, près de Lubumbashi, Joseph Kabila parvient-il à rester serein ? Loin de la bouillonnante capitale congolaise où il ne s’est pas toujours senti à son aise, lui qui se définit volontiers comme un « passionné d’agriculture » est ici dans son élément. Sur des centaines d’hectares, on y cultive du maïs, on y élève des poulets et produit des œufs… « La propriété donne aussi sur un grand lac rempli de tilapias, assure l’un de ses récents visiteurs. C’est un endroit paisible, loin de l’agitation politique de Kinshasa. »

Depuis qu’il a rejoint son fief katangais au début du mois de décembre, Joseph Kabila observe un curieux silence. Rares sont les invités qui acceptent d’évoquer le quotidien de l’ancien président. « Cela faisait deux ans qu’il n’avait pas mis les pieds dans le Katanga, esquive un élu du Front commun pour le Congo (FCC). Il a surtout fait ce voyage pour des raisons familiales puisque sa mère, Mama Sifa, réside à Lubumbashi. » Notre interlocuteur s’est rendu dans la résidence qui surplombe le vaste domaine de Kashamata, mais lui non plus ne tient pas à lever le mystère.

Thriller politique

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer