Politique

Qui forme la garde rapprochée du Béninois Serge Ekué, nouveau patron de la BOAD ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 03 mars 2021 à 14h50
Le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Serge Ekué.

Le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Serge Ekué. © DR

Le patron de la Banque ouest-africaine de développement, qui a encore gagné en influence dans la sous-région depuis sa nomination, s’est entouré d’une équipe issue, comme lui, du privé.

Le Béninois Serge Ekué a intégré à Lomé la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) en mai 2020, en tant que conseiller spécial de son compatriote Christian Adovelande. Cet homme très discret en a très vite pris la tête, le 28 août suivant, pour un mandat de six ans.

Une nomination directement favorisée par Patrice Talon, ce poste étant presque exclusivement réservé aux Béninois depuis 1982 – à l’exception de l’intérim du Malien Issa Coulibaly (2006-2008). À ses nouvelles fonctions, cet ancien directeur des activités de financement et d’investissement pour Natixis (Londres), qui a également exercé à la BPCE (Paris, Hong-Kong), a encore gagné en influence dans la sous-région. Certes peu connu du grand public, Serge Ekué bénéficie en effet d’un solide réseau.

Lorsqu’il officiait à Natixis, il a travaillé pour la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) en plaçant ses ressources sur les marchés financiers. Profitant de sa proximité avec l’ancien président de cette banque, l’Ivoirien Charles Konan Banny, il a fait fructifier son carnet d’adresses en Côte d’Ivoire. Il est proche du ministre du Pétrole Abdourahmane Cissé ou encore du patron de la banque d’affaires Algest Consulting, Ibrahim Magassa.

Au Bénin également, pays qu’il a aidé à lever des fonds sur les marchés internationaux, Serge Ekué est également très lié au Palais de la Marina, via le ministre de l’Économie et des Finances, Romuald Wadagni, lui-même issu du secteur privé (Deloitte). Il est également proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji. Enfin, en France, cet ancien de Sciences Po Bordeaux est également très connecté aux réseaux de l’ancien maire de la capitale girondine, l’ex-ministre Alain Juppé.

Au sein de la BOAD, où il s’active pour exécuter le nouveau plan stratégique (2021-2025) de l’institution, qu’il a contribué à élaborer, il s’est entouré d’hommes et de femmes issus des secteurs financiers et bancaires. Voici les personnalités qui l’appuient au quotidien.

• Moustapha Ben Barka

Moustapha Ben Barka.

Moustapha Ben Barka. © BOAD

Il a été nommé au poste de vice-président de la BOAD en février 2020. Le Malien est un habitué du Palais de Koulouba. Cet ancien secrétaire général de la présidence de son pays a en effet été ministre à plusieurs reprises (Industrie et Promotion des investissements ; délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances).

Mais Moustapha Ben Barka est aussi un ancien du secteur privé (2000-2013), tout comme Ekué. Il a notamment officié à la Banque nationale du Canada, ainsi qu’au sein des groupes marocains Finance Com et BMCE Capital. Il a succédé à son compatriote, l’économiste Bassary Touré, arrivé au terme de ses deux mandats de cinq ans.

• Maryse Lokossou

Maryse Lokossou.

Maryse Lokossou. © BOAD

Directrice de cabinet de Serge Ekué depuis le 16 novembre 2020, elle gère l’agenda du président de la BOAD, mais elle supervise également les activités du cabinet et la coordination des différents départements de l’institution. Ancienne conseillère technique des financements internationaux au ministère de l’Économie et des Finances du Bénin, dirigé par Romuald Wadagni, dont Ekué est proche, elle a par ailleurs également officié au sein du groupe bancaire BNP Paribas Fortis en tant que gestionnaire de portefeuille.

Elle a par ailleurs occupé le poste d’analyste des risques commerciaux au sein des groupes de service informatique Atos Origin et Sopra Steria Next (ex-Sopra Consulting). Enfin, elle a été, de 2011 à 2017, directrice adjointe de projets à la Société Générale.

• Serge André Philippe Bouah

Serge André Philippe Bouah.

Serge André Philippe Bouah. © AIP

Serge Ekué a confirmé cet Ivoirien au poste de directeur de la communication, du marketing et des relations publiques de la BOAD, qu’il a intégré il y a treize ans. Une fonction qu’il a en effet déjà exercée par le passé. Serge André Philippe Bouah a par ailleurs exercé au sein de cette institution comme chargé de mission et directeur de l’unité de gestion de la sécurité.

• Josette Atayi Symenouh

Josette Atayi Symenouh.

Josette Atayi Symenouh. © BOAD

Promue en novembre 2020 secrétaire générale de la BOAD par Ekué, elle assure à ce titre la coordination des équipes ainsi que les relations avec le Togo, où se situe le siège. Elle est une ancienne de la banque, où elle est arrivée en 1996 : elle a occupé plusieurs postes au sein de cette institution, dont celui de directrice des conseils et des services généraux.

• Ibrahima Diouf

Ibrahima Diouf

ibrahima diouf, BOAD© DR © DR

Passé par Citigroup et Barclays, ce Sénégalais qui dirigeait EBI SA, la filiale internationale d’Ecobank basée à Paris depuis 2017, a rejoint début janvier la BOAD en tant que conseiller spécial du président. Il a été nommé par Serge Ekué lui-même pour sa bonne connaissance de la finance internationale, mais aussi pour son expérience dans le secteur bancaire ouest-africain.

• Alain Tchibozo

Alain Tchibozo

Alain Tchibozo © DR

Il occupe depuis le début du mois de décembre 2020, le poste nouvellement créé de chef économiste de la BOAD. Formé à la Finance et au contrôle de gestion à HEC, il a travaillé ces trente dernières années comme analyste dans des banques d’investissement à Paris et à Londres.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

3098_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte