Politique

Burkina Faso : Zéphirin Diabré, l’opposant rentré dans le rang

Réservé aux abonnés | | Par - à Ouagadougou
Mis à jour le 11 janvier 2021 à 17h08
FILES-BFASO-POLITICS-GOVERNMENT-OPPOSITION

FILES-BFASO-POLITICS-GOVERNMENT-OPPOSITION © Zéphirin Diabré, le 21 novembre 2020.

Après avoir perdu son poste de chef de file de l’opposition à l’issue des élections législatives et présidentielle, Zéphirin Diabré fait son entrée au gouvernement, au sein duquel il est désormais chargé de « réconcilier » les Burkinabè.

Zéphirin Diabré a-t-il voulu assurer sa survie politique ? Candidat malheureux pour la deuxième fois à la présidence du Faso en novembre dernier, il avait à cette occasion également perdu son statut de chef de file de l’opposition au profit d’Eddie Komboïgo du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Pis : après les législatives, son parti, l’Union pour le changement (UPC), avait été relégué au quatrième rang des forces politiques, derrière le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir, 55 élus), le CDP (20 sièges) et le Nouveau temps pour la démocratie du ministre Vincent Dabilgou (13 députés).

Mais dimanche 10 janvier, à la faveur de la nomination du nouveau gouvernement, l’opposant et patron de l’UPC est devenu ministre d’État auprès de la présidence chargé de la Réconciliation.

« Sa déroute lui a fait perdre du crédit »

D’autres personnalités font certes leur entrée dans cette administration dirigée, comme la précédente, par le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. Parmi elles, le sankariste et ancien vice-président du Parlement, Me Bénéwendé Stanislas Sankara (Habitat et Villes) ou encore le député de la majorité (MPP) Ousséni Tamboura, qui remplace Rémi Dandjinou à la Communication.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte