Archives

« Affaire du Beach » : suite

| Par Jeune Afrique

La cour d’appel de Paris statuera, le 27 septembre, sur une requête du procureur du tribunal de Meaux demandant l’annulation des poursuites engagées par le juge d’instruction de la même juridiction contre Jean-François Ndengue, directeur général de la police congolaise. Celui-ci avait été interpellé le 1er avril alors qu’il séjournait à Paris, mis en examen et écroué le même jour, avant d’être libéré quelques heures plus tard à la faveur d’intenses tractations diplomatiques. Pour contrer les actions de la Fédération internationale des Ligues de droits de l’homme (FIDH), plaignante dans le dossier, le gouvernement congolais enverra à Paris une délégation composée de Jean-Martin M’bemba, ministre de la Justice, Alain Akouala, son homologue de la Communication, et Aimé-Emmanuel Yoka, ministre directeur de cabinet du chef de l’État.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte