Société

Football : les cinq joueurs africains à suivre en 2021

Mis à jour le 10 janvier 2021 à 10:42

Le footballeur Pape Gueye (Olympique de Marseille), à gauche, et Boulaye Dia, à droite, lors du match de football de Ligue 1 entre Marseille et Reims au Stade Vélodrome de Marseille, le 19 décembre 2020.

Du Marocain Hakim Ziyech au Sénégalais Boulaye Dia, zoom sur les joueurs en vue à surveiller cette année.

Bien sûr, il faudra continuer à suivre de près les performances des incontournables :  Sadio Mané, Mohamed Salah, Pierre-Emerick Aubameyang ou Riyad Mahrez. Avec leur club respectif mais aussi avec les sélections nationales : en 2021, se joueront les deux dernières journées des qualifications pour la CAN 2022, puis celles pour la Coupe du monde au Qatar.

Un calendrier riche et chargé, où les meilleurs, mais aussi les joueurs en vue ces derniers mois, auront forcément l’occasion de briller.

• Hakim Ziyech (Maroc)

Le Marocain Hakim Ziyech tente une frappe face à la Namibie, le 23 juin 2019 au Caire.

Ariel Schalit/AP/SIPA

Transféré l’été dernier pour 40 millions d’euros de l’Ajax Amsterdam, où il était devenu un joueur incontournable, à Chelsea, le milieu de terrain offensif marocain a déjà montré de très belles choses en Angleterre, même si sa fin d’année a été polluée par une blessure.

Hakim Ziyech (27 ans) a apporté aux Blues une vraie touche technique, même s’il n’a pas encore donné toute sa pleine mesure.  Son club, toujours en lice en Ligue des champions, reste candidat au titre de champion d’Angleterre. Et avec les Lions de l’Atlas, Ziyech n’a pas déçu, puisqu’il a grandement aidé sa sélection à se rapprocher d’une qualification pour la CAN en inscrivant trois buts lors de la double confrontation avec la Centrafrique, en novembre dernier (4-1, 2-0).

• Vincent Aboubakar (Cameroun)

Vincent Aboubakar, du FC Porto, fait la fête après avoir marqué le deuxième but de son équipe lors du match de football du groupe G de la Ligue des champions entre le FC Porto et l’AS Monaco, le 6 décembre 2017.

Luis Vieira/AP/SIPA

Après deux saisons très compliquées au FC Porto, notamment à cause de blessures récurrentes, Vincent Aboubakar (28 ans) revit au Besiktas Istanbul, où il avait été prêté avec succès en 2016-2017.

Le buteur camerounais marque beaucoup depuis son retour en Turquie. Des statistiques qui constituent également une excellente nouvelle pour les Lions Indomptables, à un an de la CAN que le Cameroun organisera et pour laquelle il est qualifié d’office. D’ailleurs, l’attaquant s’est également montré prolifique avec sa sélection, lors des deux victoires obtenues face au Mozambique (4-1, 2-0), au mois de novembre. L’ancien joueur du Cotonsport Garoua, à l’aube de la trentaine, revient en forme au meilleur moment.

• Boulaye Dia (Sénégal)

Même si Reims, son club, lutte pour le maintien en Ligue 1, l’attaquant sénégalais parvient à se mettre en évidence, puisqu’il fait partie des meilleurs buteurs du championnat de France, avec 10 buts. Professionnel depuis juin 2018, après avoir joué au niveau amateur à Jura Sud et Oyonnax, et exercé la profession d’électricien, Dia, né en France, joue désormais pour les Lions de la Teranga, où il doit affronter une rude concurrence.

Ses performances en France ont suscité l’intérêt de Marseille, mais surtout de trois clubs anglais – Brighton, Wolverhampton et Newcastle United -, guère effrayés par la somme demandée par Reims (autour de 10 millions d’euros). À tel point qu’un départ lors du mercato hivernal est envisagé…

• Sébastien Haller (Côte d’Ivoire)

Sébastien Haller, de West Ham, à gauche, se bat pour le ballon avec Jack Stephens, de Southampton, lors du match de football de Premier League anglaise entre Southampton et West Ham United, le 29 décembre 2020.

Andrew Boyers/AP/SIPA

Appelé par les Éléphants à l’automne dernier, Sébastien Haller (26 ans), ancien international espoir français, a rapidement trouvé ses repères avec la Côte d’Ivoire, en marquant face à Madagascar (2-1) lors de son premier match.

Ce joueur, grand et puissant, constitue un atout supplémentaire dans un secteur offensif déjà bien pourvu pour Patrice Beaumelle, le sélectionneur des Ivoiriens, à un an d’une CAN, où les champions d’Afrique – s’ils se qualifient – auront un rôle à jouer. Le buteur de West Ham (Angleterre), après des passages très réussis aux Pays-Bas et en Allemagne, reste une valeur sûre parmi les attaquants évoluant sur le Vieux Continent. Peu en réussite dans le club londonien, il vient de s’engager avec l’Ajax Amsterdam  pour un transfert d’environ 25 millions d’euros.

• Anis Ben Slimane (Tunisie)

À seulement 19 ans, Anis Ben Slimane sera l’un des joueurs à suivre dans les prochains mois. Bien que né au Danemark – dont il a porté le maillot à plusieurs reprises dans les catégories de jeunes – le milieu offensif a choisi d’évoluer pour son pays d’origine, la Tunisie, au mois d’octobre dernier, inscrivant son premier but lors de sa première sélection en amical face au Soudan (3-0).

Ben Slimane, sous contrat jusqu’en juin 2023 avec le club de Bröndby IF, ne devrait pourtant pas s’éterniser dans le nord de l’Europe. Depuis quelques mois déjà, plusieurs formations, dont le Milan AC et des clubs anglais, suivent de très près ses performances.