Justice

Procès des 100 jours en RDC : Samih Jammal riposte devant les Nations unies

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Samih Jammal, lors du procès des 100 jours.

Samih Jammal, lors du procès des 100 jours. © Capture Ecran/cleboa.com/You Tube

Les avocats de l’homme d’affaires libanais, condamné aux côtés de Vital Kamerhe dans l’affaire du programme des 100 jours, vont saisir le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire. 

Selon nos informations, les avocats de l’homme d’affaires libanais Samih Jammal s’apprêtent à déposer une « demande d’action urgente » devant le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire.

État de santé dégradé

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte