Justice

Tunisie : Saber Laajili attaque le tribunal militaire pour détention abusive

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Saber Laajili

Saber Laajili © DR

Si toutes les accusations à son encontre ont été levées, l’ancien patron de la brigade antiterroriste Saber Laajili, emprisonné pour « complot contre la sûreté de l’État » en 2018, poursuit son combat. 

Après avoir intenté un procès contre le gouvernement tunisien, Saber Laajili a cette fois entamé des poursuites pour détention abusive auprès du tribunal militaire de Tunis, contre le juge d’instruction de cette instance, le directeur général des prisons et le directeur de la prison civile d’El Mornaguia.

Il a été accusé d’entretenir des liens avec des terroristes libyens, qui outrepassaient ses prérogatives de fonctionnaire. Mais ces accusations ont été levées après que la défense ait prouvé que ce dossier avait été monté de toutes pièces. Sa plainte doit encore être examinée par les magistrats afin d’être jugée recevable.

Le mutisme de Tunis

Cette démarche de l’ancien patron de la brigade antiterroriste (puis de la Sûreté touristique) est intervenue en aval d’une requête du Groupe de travail sur la détention arbitraire (GTDA) adressée aux autorités tunisiennes. L’instance des Nations Unies leur réclame en effet des explications sur le non-respect des délais de détention préventive lors de l’incarcération de Saber Laajili en 2018.

Mais comme dans l’affaire Moncef Kartas, un expert onusien chargé d’enquêter sur les violations de l’embargo sur les armes en Libye et arrêté à Tunis le 26 mars 2019 pour suspicion d’espionnage, le GTDA n’a toujours pas obtenu de réponse de la part de Tunis.

Cette initiative de Saber Laajili intervient au moment où les manquements de la justice tunisienne sont particulièrement pointés du doigt – y compris ceux des tribunaux militaires. Le 16 décembre, le Conseil supérieur de la Magistrature (CSM) a gelé l’adhésion du président de la Cour de Cassation Taïeb Rached, avant de le suspendre de ses fonctions. Du jamais vu à ce niveau de la magistrature.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte