Bande dessinée

En 2021, le super-héros Batman sera noir

| Par
Tim Fox dans « Future State : the next Batman »

Tim Fox dans « Future State : the next Batman » © DC comics

Dans la nouvelle série « Future State : the next Batman », écrite par le scénariste de « Twelve Years a Slave », le nouveau justicier masqué sera un Africain-Américain.

Le nouveau Batman s’appelle Tim Fox et il est noir. Fils de Lucius Fox, associé de Bruce Wayne, ce personnage assez secondaire dans l’univers de DC Comics est apparu pour la première fois en 1979, dans le numéro 313 du comic book. Dans une nouvelle série de quatre numéros intitulée Future State : the next Batman et écrite par John Ridley, scénariste du film Twelve Years a Slave, il succède au héros d’origine tué dans un Gotham City du futur toujours plus sombre. Héritier de la fortune et de la technologie des Wayne, il doit sauver une ville plongée dans le chaos, contrôlée par des magistrats crapuleux.

Ce n’est pas la première fois que l’homme chauve-souris imaginé par la maison d’édition américaine prend les traits d’un Africain-Américain. En 2001 déjà, dans la série Just imagine, le Batman de Stan Lee, Wayne Williams, était d’ascendance africaine.

Mais alors que les violences policières sont au cœur de l’actualité aux États-Unis, le choix d’un justicier non-blanc prend une tournure quasi politique. Aucune mention n’a pour autant été faite à ce sujet par l’équipe éditoriale et les dessinateurs Nick Derington et Laura Braga. Dans la lignée de Black Panther, de la franchise Marvel, le virage se veut plutôt symbolique.

Wonder Woman noire

John Ridley est bien conscient qu’il risque de se mettre à dos une partie des fans de la bande dessinée, mais il a écrit l’histoire de Tim Fox en pensant d’abord à ses fils, qui pourront désormais s’identifier à un héros qui leur ressemble. « Mes fils apprécient ce que je fais. Ils sont heureux pour moi et me soutiennent. Mais ils ont plus envie de voir Black Panther que Twelve years a Slave, soyons honnêtes. Alors le fait de pouvoir écrire le prochain Batman, le fait que mes enfants aient conscience qu’il sera noir… Les autres peuvent le détester, ne pas adhérer, le dénigrer, j’ai mon public et il l’adore déjà », s’est-il félicité lors d’un entretien au New York Times.

Et dans cette nouvelle adaptation, à paraître en janvier 2021, le personnage de Tim Fox ne sera pas le seul à incarner la diversité. À ses côtés gravitera en effet Yara Flor, une Wonder Woman noire, née d’une mère amazone et d’un père brésilien, dieu de la rivière.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer