Archives

Un Malien en Alsace

Au départ, Moriba Ouendeno voulait pouvoir siroter d’aussi bons jus de fruits que ceux qu’il avait savourés durant son enfance. Arrivé en France, et plus exactement à Strasbourg, en Alsace, au début des années 1990 pour suivre des études de biochimie, le jeune Malien a vite compris qu’on n’était jamais mieux servi que par soi-même.
En 1996, après trois ans d’études dans un laboratoire de recherche alsacien, il décide de créer sa propre entreprise – Moriba-Saveurs d’Afrique -, qui propose dans un premier temps jus de gingembre et de tamarin. « Je me fournissais en produits frais à Paris, explique le jeune entrepreneur, puis j’ai décidé d’aller chercher les produits directement à la source, notamment au Mali. »
Fort d’un succès rapide dans les supermarchés de la région, il diversifie sa gamme. En 1997, la liqueur de gingembre fait des adeptes ; l’année suivante, c’est au tour du jus de bissap ; puis, en 2001, apparaissent des tisanes à base de plantes africaines. Leurs atouts : un goût authentique, mais aussi un packaging haut de gamme qui les a propulsés dans les rayons de Lafayette Gourmet, haut lieu de la gastronomie parisienne. « La clientèle de Moriba-Saveurs d’Afrique est avant tout occidentale et nomade », résume Cathy Robert, la directrice adjointe.
L’entreprise a donc voulu tenter sa chance hors des frontières de l’Hexagone et notamment aux États-Unis et au Canada. « Aujourd’hui, nous exportons moins de 5 % de nos produits, tandis que près de 80 % sont écoulés par la grande distribution en France. Nous voulons inverser ces chiffres, car la grande distribution est trop versatile », poursuit la jeune femme.
Si la société n’affiche, en 2003, « que » 400 000 euros de chiffre d’affaires, elle peut se targuer d’enregistrer une progression annuelle de 25 % ! De quoi rendre Moriba Ouendeno encore plus gourmand puisqu’il se lance dans les plats cuisinés surgelés africains. Il se pourrait bien qu’on trouve bientôt chez Picard, leader français du surgelé, du thieboudienne fabriqué en Alsace par un Malien.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte