Politique

Investiture d’Alassane Ouattara : quels chefs d’État attendus ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Interview du Président Alassane Ouattara, Abidjan le 9 mars 2020.

Interview du Président Alassane Ouattara, Abidjan le 9 mars 2020. © Issam Zejly pour JA

Réélu le 31 octobre pour un troisième mandat, le président ivoirien sera officiellement investi le 14 décembre, à Abidjan. Il prêtera serment devant quelque 300 invités, dont une dizaine de chefs d’État africains et de nombreux représentants internationaux.

Contexte sanitaire oblige, la présidence a fait le choix de la sobriété pour l’investiture d’Alassane Ouattara. Le 14 décembre, la cérémonie solennelle de prestation de serment du chef de l’État ivoirien se déroulera de 11 heures à midi, au palais présidentiel, devant un parterre de quelque 300 invités.

Après une allocution introductive de Mamadou Koné, le président du Conseil constitutionnel, et la lecture de la décision de proclamation des résultats définitifs de l’élection, le président prêtera serment sur la Constitution – une première dans l’histoire du pays.

Alassane Ouattara se verra ensuite remettre le « Grand collier de l’Ordre » par la Grande chancelière de l’Ordre national. La cérémonie s’achèvera sur les honneurs militaires rendus sur l’esplanade du Palais. L’ensemble des invités seront ensuite conviés pour un déjeuner dans la grande salle de l’auditorium de l’hôtel Ivoire.

De nombreux chefs d’État présents

De nombreux chefs d’État de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont confirmé leur venue. Sont notamment attendus Macky Sall (Sénégal), Patrice Talon (Bénin), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Nana Akufo-Addo (Ghana et président en exercice de la Cedeao), Faure Gnassingbé (Togo), Alpha Condé (Guinée), George Weah (Liberia) ou encore Umaro Sissoco Embalo (Guinée-Bissau).

Les présidents rwandais, Paul Kagamé, et mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani devraient également se rendre à Abidjan, ainsi que le président de la transition malienne, Bah N’Daw.

La France sera représentée par son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Sont par ailleurs attendus le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, le président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), Abdallah Boureima, et la représentante spéciale adjointe au Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Giovanie Biha.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte