Politique

Niger : l’ancien président Mamadou Tandja est décédé

| Par
Mis à jour le 25 novembre 2020 à 07h35
Mamadou Tandja, ici en mai 2011 à Niamey après sa remise en liberté, est décédé le 24 novembre 2020 à l’âge de 82 ans.

Mamadou Tandja, ici en mai 2011 à Niamey après sa remise en liberté, est décédé le 24 novembre 2020 à l'âge de 82 ans. © Tagaza Djibo/AP/SIPA

Mamadou Tandja est décédé, mardi 24 novembre, à l’âge de 82 ans. L’ancien président nigérien avait dirigé le pays de 1999 à 2010, date de son éviction à la suite d’un coup d’État.

Mamadou Tandja est décédé ce mardi 24 novembre, selon un communiqué de la présidence lu à la télévision publique nigérienne. L’ancien chef de l’État avait 82 ans.

Chef de l’ancien parti unique, le Mouvement national pour une société du développement (MNSD), Mamadou Tandja était devenu président en 1999. Il avait occupé le fauteuil présidentiel jusqu’en 2010, date à laquelle il avait été renversé par un coup d’État mené par Salou Djibo après avoir tenté de modifier la Constitution pour se maintenir au pouvoir.

Incarcéré à la suite du coup d’État du 18 février 2010, il avait été libéré en mai 2011. Affaibli par la maladie, il se tenait éloigné de la scène politique depuis plusieurs années.

« Le président de la République et le gouvernement ont le regret de vous annoncer le décès de son Excellence Tandja Mamadou, ancien président de la République du Niger, décès survenu ce jour 24 novembre à Niamey. Un deuil de trois jours sera observé sur toute l’étendue du territoire national », selon le texte, qui ne précise pas la cause de la mort.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte