Politique

Présidentielle en Côte d’Ivoire : pourquoi Alassane Ouattara en veut à ses ministres

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le président ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan, le 9 mars 2020.

Le président ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan, le 9 mars 2020. © Interview du Président Alassane Ouattara, Abidjan le 9 mars 2020. © Issam Zejly pour JA

Lors d’une séance musclée du conseil des ministres, le 18 novembre, le chef de l’État a recadré les membres du gouvernement, qu’il envisage de remanier. Voici pourquoi.

Alassane Ouattara (ADO) a profité du conseil des ministres du 18 novembre pour leur exprimer son insatisfaction.

Non seulement le chef de l’État estime que certains dossiers n’ont pas suffisamment avancé, mais il reproche aussi à son équipe de ne pas avoir su mobiliser davantage sur le terrain lors de la présidentielle du 31 octobre – entre autres. ADO est en effet déçu des résultats obtenus dans certains départements et les a longuement commentés.

Sans voix

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte