Politique

Ghana : avant la présidentielle, l’héritage de Jerry Rawlings fait débat

Réservé aux abonnés | | Par - The Africa Report
L'ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings, mort le 12 novembre 2020.

L'ancien président du Ghana, Jerry John Rawlings, mort le 12 novembre 2020. © Noor Khamis/REUTERS

La disparition de Jerry John Rawlings le 12 novembre, quelques semaines avant le scrutin présidentiel du 7 décembre, a imposé l’ancien président dans le débat électoral. Et comme son illustre prédécesseur Kwame Nkrumah, son héritage est contesté.

Une partie de l’élite ghanéenne a tout de suite porté le deuil, se préparant pour des obsèques nationales, pendant que l’autre rappelait surtout les excès d’un régime sanglant qui, quatre décennies plus tôt, envoyait des généraux devant un peloton d’exécution et n’hésitait pas à kidnapper trois juges pour les assassiner en pleine nuit.

Parfois, le fossé entre progressistes et conservateurs en Afrique peut être aussi profond qu’en Europe ou en Amérique du Nord. Mais dans certains cas, les allers-retours incessants des uns et des autres alimentent au contraire les idéologies des deux camps. Au Ghana, la plupart des conservateurs ne pourront jamais pardonner à Rawlings et sa cohorte d’avoir voulu mettre en place une République populaire au début des années 1980, le tenant responsable des vies alors perdues, comme de la descente aux enfers de l’économie du pays.

Au début, travailleurs et étudiants ont fêté le zèle réformateur de Rawlings, cet as des forces aériennes, obsédé par le moindre détail technique. Par la suite, les militants et les syndicalistes les plus radicaux, détenus en prison pour leurs activités anti-gouvernementales, sont devenus les adversaires les plus durs d’un président qui, au fil du temps, pencha selon eux toujours plus à droite.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte