Politique

Côte d’Ivoire : pourquoi Alassane Ouattara veut être rapidement investi président

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Alassane Ouattara, le 31 octobre 2020 à Abidjan.

Alassane Ouattara, le 31 octobre 2020 à Abidjan. © Virginie Nguyen Hoang / Hans Lucas

Alors que le Conseil constitutionnel a confirmé sa réélection, Alassane Ouattara souhaite avancer la date de son investiture et entamer des négociations avec l’opposition. JA vous dévoile les détails de ces discussions.

Selon nos informations, Alassane Ouattara (ADO) envisage d’anticiper l’organisation de son investiture. Cette cérémonie était initialement prévue le 14 décembre, date de la fin de son deuxième mandat, comme le prévoit l’article 58 de la Constitution. Le président ivoirien a commencé à sonder en ce sens son premier cercle, ainsi que le ministre de la Justice, Sansan Kambilé.

Négociations

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte