Agroalimentaire

Kool Food finance sa croissance

Au Maroc, Kool Food représente 30% de parts de marché. © Nikola Solic/Reuters

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolat fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.

Abraaj Capital fait son entrée au capital du marocain Kool Food. Le capital-investisseur basé à Dubaï et spécialisé dans les pays émergents a annoncé l’opération dans un communiqué publié le 16 avril.

Joint au téléphone par Jeune Afrique, Ahmed Badreldin, associé et responsable de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord au sein d’Abraaj a refusé de donner davantage de détails financiers, précisant seulement que le fonds investisseur (Abraaj North Africa Fund) injectait en moyenne entre 10 et 20 millions de dollars par opération, en minoritaire.

12ème investissement

Né de la reprise en août 2011 du fonds Kantara auprès du français Amundi, le fonds Abraaj North Africa Fund boucle avec Kool Food sa douzième et dernière opération.

Ce véhicule d’investissement dédié au Maghreb est doté de 161 millions de dollars. Lancé en 2006, il devrait céder l’ensemble de ses participations d’ici trois à quatre ans.

Deux cessions ont déjà eu lieu : le laboratoire pharmaceutique tunisien Opalia, cédé à l’italien Ricordati, et le fabricant de volailles Gallus (marque Mliha) cédé au groupe tunisien La Rose Blanche, de la famille Belkhiria

Taille

« Kool Food est une société de taille moyenne, fondée par Anas Lahlou, qui opérait jusqu’alors dans l’importation et la distribution de chocolats, explique Ahmed Badreldin. Il s’est financé au début sur ses fonds propres et de la dette. Mais il atteint rapidement une taille très significative, avec plus de 30% de parts de marché. Il a alors besoin de capitaux pour fonctionner et investir. »

Expansion

Les fonds levés serviront à augmenter les types de produits, à développer l’export et à déplacer le lieu de production.

À l’étroit dans son usine de Casablanca, Kool Food va en effet se déplacer sur un nouveau site, avec de meilleurs équipements et davantage de capacités. « La société est bien positionnée avec des chocolats à prix abordables pour le marché de masse », souligne Ahmed Badreldin.

Kool Food, qui opère avec une multitude de marques, entend également les rassembles autour d’une identité commune, « impliquant le mot Kool ».

 

Lire aussi : 

Abraaj investit dans Ghana Home Loans

Afrique de l’Ouest : Abraaj s’offre Fan Milk

Abraaj boucle son premier investissement en Côte d’Ivoire

Afrique subsaharienne : Abraaj veut lever 800 millions

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte