Société

La mer Rouge, route migratoire désormais plus fréquentée que la Méditerranée

Réservé aux abonnés | | Par
Distribution de nourriture et d'eau à des migrants africains dans un stade de football d'Aden, au Yémen, en avril 2019.

Distribution de nourriture et d'eau à des migrants africains dans un stade de football d'Aden, au Yémen, en avril 2019. © AFP

Des milliers d’Éthiopiens traversent chaque mois la mer Rouge pour le Moyen-Orient, notamment l’Arabie saoudite. Récit d’un parcours plein de dangers, qui impose de passer par un pays en guerre, le Yémen.

Kiros avait 40 ans quand il a vendu sa ferme et son bœuf pour prendre la route vers l’Arabie saoudite. Il est parti à pied. Un voyage qui, depuis la région du Tigray, en Éthiopie, prend environ trois ou quatre mois. Il a traversé la mer Rouge, puis il s’est évanoui dans le désert yéménite, pris sous une pluie de balles qui l’a séparé de ses compagnons de voyage.

« Il a probablement été tué par les tirs des gardes de sécurité, ou il est mort de faim ou de fatigue », suppose son fils, Gebreslassie Kiros Hailu. Kiros a disparu en 1995, mais il a fallu attendre 2018 pour que la famille se résigne à organiser une cérémonie de deuil en mémoire du disparu.

Ce genre de cérémonies, aujourd’hui, est devenue monnaie courante en Éthiopie. Car si à l’époque où est parti Kiros les Éthiopiens étaient encore peu nombreux à se lancer dans ce périple incertain vers les rives du Golfe, ils sont désormais des dizaines de milliers à tenter l’aventure, souvent au péril de leur vie.

Deux scénarios pour les migrants

En 2019, selon l’Organisation internationale des migrations, environ 11 500 personnes, dont 92 % Éthiopiens, embarquaient chaque mois sur des bateaux en direction du Yémen. Depuis deux ans, cette route migratoire est plus fréquentée que celle de la Méditerranée.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte