Politique

Quand le prince Bandar Al-Saoud s’en prend aux Palestiniens

Réservé aux abonnés | | Par
Le prince Bandar d'Arabie saoudite, à Moscou, en juillet 2013.

Le prince Bandar d'Arabie saoudite, à Moscou, en juillet 2013. © Nikolsky Alexei/Panoramic

Sur la chaîne Al-Arabiya, l’ex-ambassadeur d’Arabie saoudite à Washington a fustigé les Palestiniens, auxquels il attribue la responsabilité de l’échec des négociations de paix au Proche-Orient.

Lorsque les dirigeants palestiniens ont qualifié de « couteau dans le dos » les accords d’Abraham (accords de normalisation qu’Israël a signés avec des pays arabes), l’Arabie saoudite n’a pas mâché sa réponse.

« Ce faible niveau de discours n’est pas ce que nous attendons des responsables qui cherchent à obtenir un soutien mondial pour leur cause. Leur transgression contre les dirigeants des États du Golfe avec ce discours répréhensible est tout à fait inacceptable », a répliqué le royaume par la voix du prince Bandar ben Sultan sur la chaîne d’information Al-Arabiya.

Le message est clair : l’Arabie saoudite a toujours soutenu les Palestiniens diplomatiquement, militairement et financièrement, et ce sont eux qui ont toujours fait capoter les accords de paix.

L’Autorité palestinienne n’aurait donc pas son mot à dire sur les accords de normalisation entre Israël d’un côté, et les Émirats arabes unis et Bahreïn de l’autre. Et ce ténor de la diplomatie saoudienne partage toute son expérience pour étayer son propos.

Rendez-vous manqués

Dans une intervention fleuve sur Al-Arabiya – trois parties de 40 minutes chacune, le 7 octobre –, le prince Bandar est ainsi revenu sur les rendez-vous manqués dans le processus de résolution du conflit israélo-palestinien : guerre des Six-Jours, accords de Camp David, conférence de Madrid, accords d’Oslo

Le prince rappelle la patience de l’Arabie saoudite face à un Yasser Arafat « qui en voulait toujours plus »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte