Dossier

Cet article est issu du dossier «Régionales au Cameroun : les enjeux du scrutin»

Voir tout le sommaire
Politique

Régionales au Cameroun : dans l’Est, Chantal Biya maîtresse du jeu

Réservé aux abonnés | | Par
La première dame du Cameroun, Chantal Biya, à Yaoundé le 7 octobre 2018, jour de l'élection présidentielle

La première dame du Cameroun, Chantal Biya, à Yaoundé le 7 octobre 2018, jour de l'élection présidentielle © Zohra Bensemra/REUTERS

Dans l’Est, le RDPC, au pouvoir, ne sera certes pas seul lors du scrutin régional et affrontera l’UNDP de Bello Bouba Maigari. Mais les clés du futur conseil régional semblent être détenues par la Première dame, Chantal Biya.

Dans le Lom-et-Djerem, l’un des quatre départements de l’Est, les électeurs des régionales du 6 décembre auront au moins le choix entre les candidats du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) et ceux de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP).

Afin de conquérir quelques sièges au conseil régional, l’UNDP a concentré ses efforts autour de Garoua-Boulaï, où il possède 25 conseillers municipaux. Le parti de Bello Bouba Maigari, ministre du Tourisme et des Loisirs, délaisse cependant le Boumba-et-Ngoko, le Haut-Nyong et la Kadey, où le RDPC, son allié dans la majorité présidentielle, est seul en lice.

Dans ces trois départements comme pour le choix du futur patron de l’exécutif régional, tout se jouera une nouvelle fois au sein du parti au pouvoir, voire même au cœur du palais présidentiel. Une personne détient en effet les clés du jeu politique de l’Est : Chantal Biya, native de Dimako, dans le Haut-Nyong.

Un duel pour la présidence ?

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte