Energie

En Afrique aussi, Thierry Déau (Meridiam) veut redoubler d’ambitions

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 05 novembre 2020 à 13h02
Thierry Déau

Thierry Déau © Meridiam

Actuellement au cœur de la bataille Veolia-Suez en France, le patron de Meridiam souhaite donner un nouveau coup d’accélérateur à ses activités sur le continent. Sans s’interdire d’y développer Suez…

Sous les ors du Cercle Interallié, ce 2 octobre, dans la capitale française, Thierry Déau n’était pas vraiment « cet inconnu du CAC 40 » que la presse parisienne se plaît à décrire depuis la fin du mois d’août.

Lui qui pourrait racheter à Veolia – promettant 800 millions d’euros d’investissement dans les cinq à sept ans – les activités « eau » de Suez en France, en cas de succès du projet d’OPA de Veolia sur son concurrent historique, aurait même pu faire figure de « régional de l’étape ».

Ce jour-là, c’est parmi les dirigeants d’EDF, Bolloré, Total, CMA-CGM, ou encore Airbus, que le président de l’investisseur Meridiam, qu’il a créé en 2005, déjeunait autour du chef de l’État kényan, Uhuru Kenyatta, en visite officielle. Deux jours auparavant, l’ingénieur des Ponts et Chaussées d’origine martiniquaise avait signé avec les autorités kényanes et Vinci un contrat de concession de 30 ans pour l’autoroute Nairobi-Mau Summit (175 km), d’un montant de 1,3 milliard d’euros.

La route se situe sur un axe majeur entre le port de Mombasa et la région des Grands-Lacs. Et elle constitue l’un des plus grands projets de partenariat public-privé d’Afrique de l’Est. « C’est un aboutissement. La crise sanitaire a un peu retardé les choses, mais on peut maintenant commencer à lever les fonds », confie alors à Jeune Afrique un Thierry Déau tout sourire.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte