Coulisses

Présidentielle en Côte d’Ivoire : comment Alassane Ouattara compte sécuriser l’élection

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 31 octobre 2020 à 14h34
Alassane Ouattara à Abidjan, en mars 2020.

Alassane Ouattara à Abidjan, en mars 2020. © Issam Zejly pour JA

En vue du scrutin du 31 octobre, les autorités ivoiriennes ont décidé de mobiliser environ 35 000 éléments des forces de sécurité du pays. Jeune Afrique vous dévoile les détails de l’opération « Barrissement de l’éléphant ».

À la veille de la présidentielle, l’opération « Barrissement de l’éléphant » est entrée dans sa phase active. Face à la menace faite par l’opposition d’empêcher le vote dans le pays, le chef de l’État Alassane Ouattara a élaboré une stratégie pour contenir les possibles incidents et les dérapages.

Primes journalières

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte