Diplomatie

Diplomatie : Tunis et Alger accordent leurs violons

Réservé aux abonnés | | Par - à Tunis
Mis à jour le 30 octobre 2020 à 16h46
Le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum et le président tunisien Kaïs Saïed à Tunis, le 28 septembre 2020.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum et le président tunisien Kaïs Saïed à Tunis, le 28 septembre 2020. © CHINE NOUVELLE/SIPA

La crise libyenne donne lieu à des rencontres fréquentes entre la Tunisie et l’Algérie, qui souhaitent peser davantage sur ce dossier.

Reprise des vols internes, ouverture des routes, cessez-le-feu permanent… Les dernières nouvelles de Libye sont bonnes et n’attendent qu’une chose : être concrétisées sur le terrain. Une évolution qui aura forcément un impact considérable sur les voisins tunisien et algérien. Et, sur ce dossier, entre les officiels d’Alger et ceux de Tunis, les violons semblent parfaitement accordés.

La Libye a été systématiquement à l’ordre du jour des rencontres qui se sont succédé ces derniers mois entre les officiels des deux pays. En juillet, par exemple, l’ex-chef de la diplomatie tunisienne Noureddine Erray affirmait, en présence de Sabri Boukadoum, son homologue algérien, que « la Tunisie et l’Algérie sont les seuls pays voisins qui n’ont aucun agenda en Libye ».

Convergence des intérêts en Libye

Au premier degré, l’idée est de critiquer les ingérences régionales et internationales en Libye, en s’abritant derrière le processus onusien et la reconnaissance du Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et dirigé par Fayez al-Sarraj. Mais cette absence d’agenda que font valoir les diplomaties tunisienne et algérienne dénote aussi l’absence de vision stratégique des deux pays quant aux turbulences chez leur voisin.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte