Politique

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Kemi Seba s’invite dans le débat

| Par
Mis à jour le 27 octobre 2020 à 17h55
Kemi Seba, de son vrai nom Stellio Capo Chichi, lors d’une manifestation contre le franc CFA, à Dakar, le 19 août 2017.

Kemi Seba, de son vrai nom Stellio Capo Chichi, lors d’une manifestation contre le franc CFA, à Dakar, le 19 août 2017. © Clément Tardif pour JA

Interdit de séjour en Côte d’Ivoire, l’activiste Kemi Seba est arrivé dans le pays le 24 octobre pour appeler à un report de l’élection présidentielle.

L’activiste Kemi Seba, président de l’ONG Urgences panafricanistes, se trouve actuellement en Côte d’Ivoire. Un pays dont il avait été expulsé en mars 2019, et qui l’a déclaré persona non grata.

Le Franco-Béninois Kemi Seba, qui réside au Bénin depuis son expulsion du Sénégal en 2017, a rejoint la Côte d’Ivoire depuis Cotonou, par la route et « en pirogue », après avoir traversé le Togo – un pays où il est aussi interdit de séjour – et le Ghana.

Dans un Facebook Live (il est suivi par 794 000 personnes) diffusé à 11 heures GMT, l’activiste anti-Françafrique a appelé ce mardi à une « mobilisation pacifique » afin de surseoir à l’élection présidentielle prévue samedi 31 octobre.

Détracteur de longue date d’Alassane Ouattara, ayant milité pour la libération de Laurent Gbagbo, Kemi Seba se revendique « citoyen de l’Uemoa et de la Cedeao et militant panafricaniste » et indique être venu en Côte d’Ivoire « pour parasiter ce processus électoral vicié et pousser Alassane Ouattara à reporter les élections et à inclure les candidats qu’il a exclus ».

Déclaré indésirable au cours des dernières années dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest (la Guinée, le Togo, la Côte d’Ivoire, le Sénégal), malgré son passeport béninois, Kemi Seba entretient des relations avec différents mouvements d’opposition et de la société civile dans la sous-région.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte