Politique

Les ethnologues en accusation

| Par Jeune Afrique

À l’initiative du Centre interdisciplinaire d’études sur le génocide (IGSC) de Kigali, un colloque international sur le thème « Génocide des Tutsis au Rwanda et reconstruction des champs du savoir » aura lieu dans la capitale rwandaise du 22 au 25 juillet.
Pour Jean-Pierre Karegeye, de l’Université de Californie à Berkeley, directeur de l’IGSC, la compréhension du génocide implique une remise en question des méthodes utilisées jadis par les anthropologues et ethnologues européens. Ils peuvent en effet être considérés comme les inspirateurs du « crime » pour avoir transformé les « Hutus, Tutsis et Twas en objets de recherche scientifique ». Était-ce de la science ou de la mystification ? Les participants au colloque, parmi lesquels les écrivains Alain Mabanckou, Boubacar ?Boris Diop et Abdourahman Waberi, répondront à la question.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte