Politique

Pourquoi Khartoum a dit « oui » à Israël

Réservé aux abonnés | | Par - à Jérusalem
Le chef du conseil souverain soudanais al-Burhan et le Premier ministre israélien Netanyahu (à g.).

Le chef du conseil souverain soudanais al-Burhan et le Premier ministre israélien Netanyahu (à g.). © ABIR SULTAN/EPA/MAXPPP

Longtemps associé au « Front du refus », le Soudan s’est résigné à reconnaître l’État hébreu sous la pression de Washington.

Dans le sillage des Émirats arabes unis et du Bahreïn, aux mois d’août et septembre, le Soudan est devenu le troisième pays arabe de l’ère Trump à normaliser ses relations avec l’État hébreu.

L’annonce faite le 23 octobre par la Maison-Blanche met fin à plusieurs mois de spéculations, notamment suscitées par l’entretien surprise à Entebbe, le 3 février dernier, entre le général Abdel Fattah al-Burhane, président du Conseil souverain du Soudan, et Benyamin Netanyahou.

Le 24 octobre, dans une allocution télévisée, le Premier ministre israélien n’a d’ailleurs pas manqué de saluer la médiation du chef d’État ougandais, Yoweri Musevini.

Embellie diplomatique

La voie ouvrant à cette embellie diplomatique s’est accompagnée de signaux forts : un premier vol commercial entre Tel Aviv et Khartoum, puis l’autorisation donnée aux appareils israéliens de survoler l’espace aérien du troisième plus grand pays d’Afrique et, enfin, l’indiscrétion de Haidar Badawi Sadiq, porte-parole du ministère des Affaires Etrangères soudanais, limogé cet été pour avoir évoqué publiquement l’existence de pourparlers avec l’État hébreu.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte