Politique

Libye : comment Haftar prépare ses fils à la succession

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 27 octobre 2020 à 16h10
Le maréchal libyen Khalifa Haftar.

Le maréchal libyen Khalifa Haftar. © REUTERS/Costas Baltas

Bien que marginalisé après ses revers militaires de juin en Tripolitaine, le maréchal prépare ses fils à prendre la relève. Portraits.

Longtemps son ennemi le plus acharné après avoir été son frère d’arme et de révolution, le maréchal Khalifa Haftar semble suivre les pas du « Guide » Mouammar Kadhafi.

Goût pour les uniformes chatoyants et les titres ronflants, adepte de la manière forte, conviction d’être l’élu du destin pour le salut la Libye… l’homme fort de l’est libyen rejoint aussi son ex-camarade de l’Académie militaire de Benghazi dans son rapport à ses fils, à qui il a octroyé des places privilégiées au sein de ses appareils de pouvoir.

Établir une dynastie

Si l’impétueux Siddik, l’influent Khaled et le féroce Saddam font parfois parler d’eux, au moins trois autres de ses huit rejetons — il en a eu autant que Kadhafi — jouent, plus discrètement, un rôle considérable aux côtés du patriarche de 76 ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte