Diplomatie

Grands Lacs : pourquoi Tshisekedi peine à organiser la réunion de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Félix Tshisekedi, lors du conseil des ministres, le 2 octobre 2020.

Félix Tshisekedi, lors du conseil des ministres, le 2 octobre 2020. © PRESIDENCE RDC

Les équipes de Félix Tshisekedi s’activent pour organiser la 10e réunion du mécanisme régional de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, non sans difficultés.

Après la visite fin septembre à Kinshasa de Huang Xia, l’envoyé spécial des Nations unies pour la région des Grands Lacs, les autorités congolaises redoublent d’efforts pour organiser la 10e réunion du mécanisme régional de suivi de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

Repoussé à trois reprises, en octobre 2019, février et mars 2020, le sommet des chefs d’État signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba aurait dû se tenir le 19 octobre, mais a de nouveau été reporté. La réunion du comité d’appui technique réunissant les équipes techniques des différents pays n’a pas non plus pu se tenir le 15 octobre, comme prévu.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte