Diplomatie

RDC : comment Félix Tshisekedi se prépare à présider l’Union africaine

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Félix Tshisekedi.

Félix Tshisekedi. © Présidence RDC

Le président congolais, qui doit prendre la tête de l’Union africaine en février 2021, a discrètement mis en place un comité de travail afin de préparer son futur mandat. 

À plus de quatre mois du prochain sommet de l’Union africaine (UA), lors duquel Félix Tshisekedi succèdera à son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa à la présidence tournante de l’organisation, les équipes du président congolais planchent déjà sur ce futur mandat. Selon nos informations, le chef de l’État travaille à la mise en place d’un panel de haut niveau destiné à l’accompagner lorsqu’il sera à la tête de la structure continentale.

Coordination

Divisée en plusieurs départements – portant sur la zone de libre-échange, l’intégration économique, l’agenda 2063 ou encore la culture –, cette structure sera coordonnée par le professeur Alphonse Ntumba Luaba.

Choisi notamment pour sa connaissance de la région des Grands Lacs, où Tshisekedi concentre une partie de ses efforts diplomatiques, ce secrétaire exécutif de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL), ancien vice-ministre de la Justice, qui a aussi détenu le portefeuille des Droits humains, a officié sous Laurent-Désiré Kabila, puis sous son fils, Joseph Kabila.

Il sera assisté par cinq autres collaborateurs, dont Daniel Mukoko Samba, ex-vice Premier ministre chargé du Budget dans le gouvernement d’Augustin Matata Ponyo.

Plusieurs ministères mobilisés

Un comité de travail a été mis en place pour préparer le lancement de ce panel. Il mobilise plusieurs ministères, dont celui des Affaires étrangères, dirigé par Marie Tumba Nzeza, mais aussi certains membres de la présidence, dont l’ambassadeur itinérant de Félix Tshisekedi, Nicolas Kazadi.

Ce comité travaille en contact permanent avec Jean-Léon Ngandu-Ilunga, ambassadeur de la RDC en Éthiopie et auprès de l’Union africaine. Ce dernier était d’ailleurs en visite à Kinshasa ces derniers jours pour avancer sur ce dossier.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer