Politique

L’émir du Koweït décède à l’âge de 91 ans

| Par
L'émir du Koweit, Sheikh  Sabah al-Ahmad al-Sabah, le 31 mars 2019.

L'émir du Koweit, Sheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah, le 31 mars 2019. © Fethi Belaid/ AP/SIPA

Sabah al-Ahmad al-Sabah est décédé mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal de l’émirat.

L’émir du Koweït, Sabah al-Ahmad al-Sabah, est décédé mardi à 91 ans, a annoncé le palais royal de l’émirat. « C’est avec une grande tristesse et un grand chagrin que nous pleurons (…) la mort de cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, émir du Koweït », a déclaré Jarrah al-Sabah, ministre chargé des affaires royales à la télévision.

L’émir avait été hospitalisé dès le samedi 18 juillet pour des tests médicaux, sans davantage de précisions. L’été dernier, il avait déjà connu une importante baisse de forme et avait effectué un séjour dans un hôpital aux États-Unis.

Politique de médiation

C’est son frère, Nawaf Al-Ahmad al-Sabah qui a assuré l’intérim durant cette hospitalisation. À 83 ans, celui qui est désormais l’émir du Koweït et commandant adjoint des forces armées prend les rênes d’un pays qui s’est distingué dans la région par sa politique de médiation entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, et entre les Émirats arabes unis, l’Arabie Saoudite et le Qatar.

L’émir du Koweït, jusqu’alors doyen des leaders arabes, dirigeait le petit pays du Golfe depuis 2006. Il a également été à la tête des Affaires étrangères quarante ans durant, entre 1963 et 2003.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte