Politique

Côte d’Ivoire – Hamed Bakayoko : « La revanche n’est pas un projet de société »

Réservé aux abonnés | | Par - à Abidjan
Mis à jour le 25 septembre 2020 à 17h52
Hamed Bakayoko à la primature, à Abidjan, en septembre 2020

Hamed Bakayoko à la primature, à Abidjan, en septembre 2020 © Ange Servais Mahouena pour JA

Alors que l’opposition appelle à l’union contre Alassane Ouattara, le Premier ministre, Hamed Bakayoko, monte au créneau. Défendant le bilan et le projet de son camp, il appelle à une élection apaisée le 31 octobre.

Hamed Bakayoko, 55 ans, est avec Patrick Achi, le secrétaire général de la présidence, l’une des pierres angulaires du système Ouattara. Un homme sur tous les fronts : nommé Premier ministre le 30 juillet, quelques semaines après le décès d’Amadou Gon Coulibaly, son prédécesseur et le candidat désigné du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) pour la présidentielle du 31 octobre, il a conservé son poste de ministre de la Défense, portefeuille sensible par les temps qui courent, il est maire de la commune populaire d’Abobo et demeure un maillon essentiel du dispositif de la campagne d’Alassane Ouattara.

Dans un contexte particulièrement tendu, alors que s’est créé un front hétéroclite de l’opposition qui s’est trouvé un dénominateur commun dans un « Tout sauf Ouattara » qui rappelle de sombres heures, « Hambak » nous a reçu, dans son bureau de la primature, en cette fin septembre où la Côte d’Ivoire semble sur le fil.

Il a répondu à nos questions, en fidèle lieutenant de son chef, sûr de son camp, soucieux de remplir une mission particulièrement délicate. Et de remettre les pendules à l’heure dès qu’il s’agit des anciens alliés du RHDP. Entretien.

À quelques semaines de l’élection présidentielle, le climat politique s’est tendu, notamment depuis le 20 septembre et les appels à la désobéissance civile ou à manifester lancés par l’opposition. Êtes-vous inquiet ?

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte