Transport aérien

Aérien : le cabinet Ectar liquidé sur fonds d’une brouille entre associés

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 22 septembre 2020 à 18h46
Un avion de la compagnie ECAir, que conseillait le cabinet Ectar, en 2012 sur le tarmac de l'aéroport de Pointe-Noire, au Congo (illustration).

Un avion de la compagnie ECAir, que conseillait le cabinet Ectar, en 2012 sur le tarmac de l'aéroport de Pointe-Noire, au Congo (illustration). © Antonin Borgeaud pour Les éditions du Jaguar

Depuis 2019, l’entreprise fondée en France par d’anciens cadres d’Air Afrique, parmi lesquels l’emblématique Cheick Tidiane Camara, est empêtrée dans un conflit entre ses dirigeants. La cessation d’activité a été prononcée.

C’est une nouvelle qui n’est pas passée inaperçue dans le petit village du ciel africain. Dans un communiqué intitulé « Ce n’est qu’un au revoir », Délia Bergonzi, directrice générale du cabinet Ectar, a officialisé vendredi 18 septembre la liquidation judiciaire « avec cessation d’activité immédiate » de cette entreprise. Et pour cause. La liquidation, prononcée le 7 septembre par le Tribunal de commerce de Bobigny, en région parisienne, concerne un acteur bien connu dans le secteur.

Cofondé en 2002 par le Malien Cheick Tidiane Camara (président du conseil d’administration), ancien directeur Europe d’Air Afrique, avec d’anciens cadres dirigeants de la défunte compagnie panafricaine, le cabinet installé à Bagnolet, en banlieue parisienne, était devenu le représentant en France de nombreuses compagnies opérant sur le continent (Air Algérie, Aigle Azur, Air Burkina, Toumaï Air Tchad, Ecair, etc…). Il assurait des missions de conseil, mais disposait aussi d’un centre d’appels. Depuis de nombreuses années, la personnalité du charismatique et respecté consultant malien était devenue indissociable de tous les rendez-vous du secteur aérien africain.

Une brouille profonde

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte