Politique

Mali : IBK a quitté l’hôpital 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Ibrahim Boubacar Keïta au sommet du G5 Sahel, le 30 juin 2020, en Mauritanie.

Ibrahim Boubacar Keïta au sommet du G5 Sahel, le 30 juin 2020, en Mauritanie. © Ludovic Marin / Reuters

Évacué le 6 septembre vers Abu Dhabi pour des raisons sanitaires, l’ancien président malien a quitté la clinique pour un hôtel et poursuit ses rendez-vous médicaux.

Selon nos informations, Ibrahim Boubacar Keïta (« IBK ») est suivi à la Cleveland Clinic, depuis son arrivée à Abu Dhabi. L’ancien président, poussé à la démission le 18 août, a ses habitudes dans cet établissement. Il s’y était déjà rendu à plusieurs reprises par le passé pour y passer des contrôles médicaux.

Selon des sources familiales, l’état de santé d’IBK s’est beaucoup amélioré. Il a quitté la Cleveland Clinic, avant de s’installer dans un hôtel. Mais un éventuel retour à Bamako n’est pas à l’ordre du jour. L’ex-président a des rendez-vous médicaux jusqu’à la mi-octobre, au moins.

Ibrahim Boubacar Keïta avait quitté Bamako le 6 septembre à bord d’un avion envoyé par les Émirats arabes unis. Il a voyagé accompagné de son épouse Keïta Aminata Maïga et de son attaché de cabinet, Mahalmoudou Sabane. Ce dernier est son secrétaire personnel et homme de confiance, depuis près de trente ans. Deux de ses médecins personnels sont également à ses côtés, dont un colonel.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte