Banque

Pour ECP, l’aventure Orabank continue

Orabank a finalisé en 2013 la reprise du groupe Banque régionale de solidarité. DR ©

Contrairement aux rumeurs, Ferdinand Kemoun Ngon, associé d'Emerging Capital Partners (ECP), l'assure : le capital-investisseur n'envisage aucune sortie d'Orabank à court terme.

Contrairement à ce que disent les rumeurs du microcosme financier africain, Ferdinand Kemoun Ngon, associé d’Emerging Capital Partners (ECP), assure que le capital-investisseur n’envisage aucune sortie d’Orabank à court terme.

Valeur

« Le travail de création de valeur doit se poursuivre pendant au moins deux ans », a-t-il confié. L’établissement installé à Lomé, au Togo, vient d’ailleurs de conclure définitivement l’opération de changement de marque des filiales de la Banque régionale de solidarité (BRS), qu’il a rachetée en 2013.

Lire aussi :

Oragroup complète sa récolte de fonds 2013 en avance

BRS : le grand bond en avant d’Orabank

Oragroup lève 18 millions de dollars

Toutes les banques du groupe BRS sont maintenant rassemblées sous la marque Orabank à l’exception des succursales du Bénin et du Togo qui seront intégrés aux filiales locales du groupe.

Suite à ce rachat, Orabank est présent aujourd’hui à travers quatre zones monétaires et douze pays (dont l’ensemble des États de la zone UEMOA). Le réseau bancaire dispose désormais d’un réseau de 104 agences bancaires employant plus de 1 500 collaborateurs.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte