Diplomatie

Frontière Bénin-Nigeria : Aliko Dangote, médiateur en chef entre Talon et Buhari 

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 17 septembre 2020 à 18h37
Aliko Dangote, en juin 2012, à Lagos.

Aliko Dangote, en juin 2012, à Lagos. © Akintunde Akinleye/REUTERS

Alors que la frontière entre le Bénin et le Nigeria est fermée depuis août 2019, le milliardaire nigérian Aliko Dangote fait l’intermédiaire entre Patrice Talon et Muhammadu Buhari pour tenter de relancer les discussions. 

Selon nos informations, Aliko Dangote a convié le 12 septembre les ministres béninois Romuald Wadagni (Économie) et Aurélien Agbénonci (Affaires étrangères), à une rencontre pour évoquer cette épineuse question. Pour l’occasion, les deux ministres se sont rendu à Lagos en jet privé.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte