Racisme

Golfe – Faisal Abualhassan : « Le recours à des esclaves africains a été sciemment oublié »

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 07 septembre 2020 à 12h29
Une jeune fille de la communauté Akhdam, dans un bidonville de Sanaa, au Yémen, en mars 2012.

Une jeune fille de la communauté Akhdam, dans un bidonville de Sanaa, au Yémen, en mars 2012. © REUTERS/Khaled Abdullah

Chercheur en histoire afro-arabe à l’université Johns Hopkins, aux États-Unis, Faisal Abualhassan analyse pour Jeune Afrique les origines du racisme anti-noir dans les pays du Golfe.

Loin du mythe d’une « pureté » arabe et bédouine, la péninsule arabique n’est pas homogène sur le plan ethnique. La région compte ainsi une importante population noire, issue souvent de descendants d’esclaves africains, mais pas seulement.

À l’heure où l’Occident débat du racisme structurel à l’encontre des Noirs, Faisal Abualhassan, doctorant saoudien en histoire afro-arabe à l’Université Johns Hopkins (Baltimore, États-Unis), nous éclaire sur la situation particulière de ces communautés noires d’Orient, leur intégration dans la société, les rapports qu’entretiennent les pays du Golfe avec le racisme anti-noir et leur histoire avec l’esclavage.

Jeune Afrique : De quand date l’esclavage dans le Golfe ?

Faisal Abualhassan : Il semble qu’il y ait eu un pic du commerce d’esclaves dans la région au IXe siècle. Il est donc largement antérieur à la formation des États contemporains du Golfe. Cependant, entre le milieu et la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, il y a eu une forte résurgence du commerce entre l’Afrique et le Golfe. Mais avec la Grande Dépression, le succès des perles artificielles au Japon et celui des dattiers importés en Californie, de nombreux propriétaires d’esclaves ont été réduits au même niveau économique que les esclaves eux-mêmes.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte